logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
NOGALES MARQUEZ, Fernando
Né à Oliva de la Frontera (Badajoz) vers 1882 – mort le 5 février 1962 - Ouvrier du liège – MLE – CNT – Badajoz (Estremadure) – Marseille (Bouches du Rhône)
Article mis en ligne le 3 mars 2014

par ps

Né dans une famille très pauvre, Fernando Nogales Marquez n’avait pas fréquenté l’école. Analphabète il apprit à lire seul et commença à accumuler une bonne culture autodidacte. Ouvrier du liège, il organisa dans son village la syndicat CNT de cette industrie ce qui lui valut d’être persécuté par les patrons et le clergé.

Lors du coup d’état franquiste de juillet 1936, il parvint à fuir au Portugal, puis revint ensuite en zone républicaine.

Passé en France lors de la retirada, il fut interné dans divers camps puis enrôlé dans les compagnies de travailleurs étrangers. Après la Libération il milita à la FL-CNT de Gemenos, puis après la disparition de celle-ci, à celle de Marseille.

Fernado Nogales Marquez est décédé à l’hôpital d’Aubagne le 5 février 1962.


Dans la même rubrique

0 | 5

NOEL, Ferdinand, Marius
le 30 septembre 2019
par R.D.
NISI, Oddo
le 30 septembre 2019
par R.D.
NOBILI, Guido
le 15 août 2019
par R.D.
NODOT, Ernest
le 12 novembre 2018
par R.D.
NIEUWENHUIS, Ferdinand, Domela
le 10 juin 2018
par R.D.