logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
FOURDRINIER (ou FOUDRINIER ?)
Née vers 1815 - Somme
Article mis en ligne le 12 avril 2019

par R.D.

La femme Fourdrinier (ou Foudrinier) étaity la grand-mère de Henri Decamps. En 1887 elle habitait avec lui et sa mère à Saint Ouen (Somme). Dans la nuit du 24 au 25 décembre 1887, des placards antipatriotes avaient été apposés à Saint Ouen. La police soupçonnant Decamps effectua une perquisition le 5 janvier à son domicile et en son absence. La grand-mère refusa de donner un paquet de vieux numéros du Révolté et de la Révolte, et fut frappée avant que les gendarmes ne s’emparent du paquet. Le surlendemain elle fut arrêtée puis con,duite à Domart, tandis que sa fille était arrêtée le lendemain et que Decamps et sa compagne et le frère de Decamps étaient licenciés de leur usine. En mars suivant elle était condamnée à 1 an de prison et sa fille à 2 ans. La peine fut ramenée en appel à 6 mois mais confirmée pour sa fille.


Dans la même rubrique

0 | 5

FOULIN, Edouard
le 12 avril 2019
par R.D.
FOURNIVAL, Léonie « ROLANDE »
le 30 janvier 2017
par R.D.
FOURNIER, Paul, Louis, Pierre
le 30 janvier 2017
par R.D.
FOURNIER, Gabrielle [épouse DUPUITS]
le 28 janvier 2017
par R.D.
FOURNIER, Constantin, Jules
le 28 janvier 2017
par R.D.