logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
SCIULLO, Camillo Di
Né le 15 juillet 1853 à Chieti – mort le 18 (ou 29) mai 1935 - Coiffeur ; peintre, typographe ; publiciste -UAI - Chietti & Castelmare Adriatico (Abruzzes)
Article mis en ligne le 31 août 2019

par R.D.
Camillo di Sciullo

Membre de la société ouvrière de Chieti, Camillo di Scullio avait participé en 1889 à la formation du Cercle Giordano Bruno qui publia le 15 août 1890 le premier numéro du journal anticlérical Il Pnsiero. En 1892 i devint propriétaire du titre et se rapprocha du mouvement libertaire, notamment grâce au compagnon Galileo Palla qui faisait alors son service militaire à Chieti. Après la saisi à plusieurs reprises en 1893 du journal, Sciulo était entré en contact avec Antonio Rubi, un compagnon typographe de Bologne, et ouvrait son propre atelier La Tipografia del Popolo où il allait non seulement éditer le journal mais aussi de nombreux écrits anarchistes (Bakounine, Gori, Kropotkine, Malatesta, Mouise Michel , Elisée Recus..),

En 1894 à la suite d’un article faisant l’apologie de Caserio, il avait été condamné en août à 3 ans et 10 jours de réclusion et 7 mois d’isolement à l’île de Pantelleria. Au début de l’été 1897 il était interné à la prison d’Alexandrie et une campagne était menée pour obtenir sa libération.

Dès sa libération au printemps 1898 il reprenait ses activités.

En 1906 i organisait à Chieti une bibliothèque circulante et l’année suivante participait au congrès anarchiste national tenu à Rome.

Au printemps 1908 il s’installait avec la typographie à Castelmare Aadriatico où le 12 février 1920, à l’occasion d la mort de Pietro Gori, il publia un numéro unique de Il Pensiero.

En février 1915, il fut à l’initiative d’une manifestation contre l’entrée en guerre de l’Italie.

Après guerre il fut membre de l’Union anarchiste communiste italienne (UACI) puis Union anarchiste Italienne (UAI) et fut délégué à ses congrès en 1919 (Forence) , en 1920 (Bologne) , en 1921 (Ancone).

Après la prise du pouvoir par les fascistes, il fut l’objet d’arrestations et de perquisitions et fut condamné en 1926 à 2 ans d’isolement à Tremiti, peine qui fut ensuite commuée en 2 ans de surveillance. En 1930, âgé de 75 ans, il fut une nouvelle fois arrêté.

Camillo di Sciullo est décédé le 18 (ou 29) mai 1935 à Chieti.


Dans la même rubrique

0 | 5

SCHÄWE, Adolf
le 29 mars 2019
par R.D.
SCHEIDEGGER , Robert
le 5 mars 2019
par R.D. ,
Gianpiero Bottinelli
SCHWAB, Samuel
le 3 avril 2018
par Gianpiero Bottinelli ,
R.D.
SCHINTORE , Felice
le 2 avril 2018
par R.D.
SCALTRITTI, Carlo
le 2 avril 2018
par R.D.