logo site
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
TAMET Jean-Baptiste
Né à Saint-Étienne (Loire) le 21 novembre 1817 - Ouvrier veloutier – AIT – Saint Etienne (Loire)
Article mis en ligne le 11 janvier 2011

par R.D.

Jean-Baptiste Tamet, ouvrier veloutier, marié et père de quatre enfants, demeurait rue de Champagne à Saint-Etienne et était membre de l’AIT. Il fut à la tête de l’insurrection des 24-27 mars 1871 à Saint-Étienne, pour l’établissement de la Commission qui devait diriger la ville en attendant les élections fixées au 29.
Officier de la Garde nationale (d’après l’Eclaireur de Saint-Étienne et selon la Gazette des Tribunaux, compte rendu des débats, il était étranger à la Garde nationale, ce qui ne l’empêcha pas d’ailleurs de combattre dans la compagnie du capitaine Marconnet), il accepta les fonctions d’adjudant de place et il était présent à l’Hôtel de Ville lors du meurtre du préfet. Acclamé membre du Comité insurrectionnel, il fit aussitôt occuper la gare et le télégraphe de Châteaucreux avec Jolivalt et resta à son poste jusqu’à la fin.

Il ne nia pas être adhérent de l’Internationale et fut condamné, le 5 décembre 1871, par la cour d’assises de Riom, à la déportation dans une enceinte fortifiée. Il bénéficia d’une commutation en dix ans de bannissement le 8 mai 1879, puis de la remise du reste le 27 novembre suivant. Il n’avait encouru auparavant aucune condamnation.

Par la suite, en 1884, il participa à l’organisation des manifestations de chômeurs avec les anarchistes et il fut alors condamné à un jour de prison par le tribunal civil de Saint-Étienne.

Tamet fut un des rares adhérents de l’Internationale demeurés fidèles, après la Commune, aux principes de l’association.


Dans la même rubrique

0 | 5

TAMAGNAN, Jean Pierre
le 17 mai 2019
par R.D.
TAILLARD
le 17 mai 2019
par R.D.
TACQUE, Georges, Victor
le 17 mai 2019
par R.D.
TAILHADE, Laurent
le 14 janvier 2018
par R.D. ,
Guillaume Davranche
TAMBORERO TORRES, Vicente
le 16 janvier 2017
par R.D.