Bandeau
Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
ALIACAR GARRALAGA, Fermin
Né à Burgo de Ebro (Saragosse) - mort en mai 1970 - Ouvrier agricole - MLE - CNT - Burgo de Ebro (Aragon) - Saverdun (Ariège)
Article mis en ligne le 5 novembre 2006
dernière modification le 30 mai 2015

par R.D.
logo imprimer

Fermin Aliacar Garralaga avait commencé à militer très jeune avec ses frères au sein du mouvement libertaire à Burgo de Ebro (Saragosse). Après la proclamation de la République en 1931, il avait participé au mouvement d’occupation des terres. En juillet 1936 il parvenait à gagner la zone républicaine avec trois de ses frères –l’ainé, Igancio, sera fusillé par les franquistes le 13 septembre 1936 – et s’enrôlait dans les milices confédérales.

Passé en France à la fin de la guerre, il a été interné dans divers camps. En 1943 ou 1944 il était dénoncé aux allemands comme « communiste » et réquisitionné au titre du Service du Travail Obligatoire (STO). Le train qui l’emmenait en Allemagne était bombardé par l’aviation alliée, il était blessé mais parvenait à s’enfuir.

Après la libération Fermin Aliacar a milité dans la FL-CNT en exil de Saverdun jusqu’à sa mort survenue dans cette ville le 4 mai 1970.

P.S. :

Sources : M. Iñiguez "Enciclopedia...", op. cit.// Espoir,Toulouse, 1er novembre 1970//


Dans la même rubrique



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2