Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
BELLON, Joseph, Alexandre
Né le 19 juin 1839 à Granville (Meuse) — Journalier — Fontenay-aux-Roses (Hauts-de-Seine)
Article mis en ligne le 19 juin 2024
dernière modification le 12 juillet 2024

par R.D.
Joseph Bellon

Cultivateur à Broussey (Meuse), Joseph Bellon, fils de Joseph Napoléon et de Monique Petit-colas, suite à de mauvaises affaires, était monté à Paris vers mai 1888 et avait résidé en divers lieux — dont rue des Cinq Diamants (XIIIème arr.) — et avait travaillé comme journalier dans une plâtrerie et dans l’agriculture (cueilleur de fraises).

Il demeurait en 1893 à Fontenay-aux-Roses, 59 rue Boursicault où, signalé comme anarchiste, il avait été arrêté le 17 mars 1894. La police n’avait rien trouvé à saisir lors de la perquisition, n’ayant noté que la présence du roman Les compagnons de Ravachol de Pierre Delcourt. Poursuivi pour « association de malfaiteurs », il jura « sur le christ » lors de son interrogatoire, ne pas être anarchiste et n’avoir jamais assisté à une réunion publique ni avoir hébergé le compagnon Gustave Mathieu. En 1892 lors de l’attentat de Ravachol, toutefois, selon le commissaire de police, il faisait « preuve d’un instinct de défense et d’une dissimulation absolument remarquables ». Il fut interné à Mazas et obtint le 23 mars un certificat de bonne vie et mœurs de la Mairie de Châtillon-sous-Bagneux, avant d’être remis en liberté provisoire le 23 avril suivant. Le 30 juin suivant il fut à nouveau perquisitionné à son nouveau domicile rue des Richards (?). Il bénéficia d’un non lieu le 6 juin 1895.


Dans la même rubrique

BELLER, Emile
le 14 avril 2024
par R.D.
BENAIGES, Alejandro
le 3 janvier 2024
par R.D.
BECERRA, Antonio
le 3 janvier 2024
par R.D.
BEAUDOIN, Auguste
le 22 novembre 2023
par R.D. ,
Dominique Petit
BEAU, Jeanne
le 30 octobre 2023
par R.D.