Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
CARRIOL, René-Pierre
Né vers 1948 – mort le 7 décembre 2016 - Professeur de SVT – OCL 2 – Paris – Lyon (Rhône)
Article mis en ligne le 19 décembre 2016
dernière modification le 7 septembre 2023

par R.D.
René Pierre Carriol

Après avoir participé à Mai 1968, René-Pierre Carriol, étudiant à Jussieu, avait chois d’échapper au service militaire en partant comme coopérant enseigner das un petit village de Kaylie où il eut notamment comme collègue Vital Michalon qui sera tué le 31 juillet 1977 par une grenade offensive lors de la manifestation anti nucléaire de Creys Malville à laquelle René-Pierre participa également.

De retour à Paris, il milita plus particulièrement pour l’écologie sociale, la lutte antinucléaire et les expériences communautaires. Il était également à cette époque l’un des diffuseurs des journaux La Gueule ouverte fondé en 1972 par Pierre Fournier et de Charlie Hebdo. Membre du collectif de la librairie La Boulangerie à Montreuil, il s’intégra au groupe publiant la revue La lanterne noire (1974-1978) à laquelle il collabora sous la signature Consort. Puis, il participa aux assemblées du collectif lyonnais éditeur de Informations rassemblées à Lyon (IRL) qu’il avait rencontré lors de campings libertaires. Au début des années 1980, il fut l’un des fondateurs de la rédaction parisienne d’IRL, rebaptisé Informations et réflexions libertaires. En 1986, tandis que la rédaction lyonnaise poursuivait la publication d’IRL, le groupe parisien dont René-Pierre et Michel Ravelli notamment, fondait Noir et Rouge (Paris, 33 numéros de 1986 à 1995) une revue de réflexion libertaire « visant à favoriser la réactualisation de la pensée libertaire par sa confrontation à la réalité sociale ».

Dans les années 1980, René-Pierre, après avoir présenté une thèse en paléontologie, était professeur de SVT dans un lycée de la région parisienne, et s’investissait notamment dans l’Association information et soutien aux droits du peuple kanak (AISDPK). Il était également membre de la Coordination libertaire anticapitaliste (CLA) et collabora à l’émission « Peuples en lutte » de Radio Libertaire. Puis, à la fin des années 1980 et au débit des années 1990, il participa activement à la coopérative de diffusion « Des libertaires éditent » de Pantin.

Nommé professeur dans un collège de Lyon vers le milieu des années 1990, il alla s’y installer avec sa compagne Cecilia et y adhéra alors à l’Organisation communiste libertaire (OCL). Il fut également l’un des animateurs de la librairie La Gryffe dont il suivait l’expérience depuis sa création en 1978.

René Pierre Carriol

René-Pierre Carriol, qui sous la signature Scylla tenait la rubrique « Vertement écolo » dans Courant Alternatif l’organe de l’OCL, est décédé el 7 décembre 2016 à Lyon après avoir été renversé par un véhicule et a été incinéré le 14 décembre.

« Ce qui frappait chez René-Pierre, quand on le rencontrait, c’était son rire sonore et ce regard qui semblait vous étudier – un peu comme si vous vous trouviez sous un microscope électronique à balayage, à la place de ses petits crustacés préférés, les balanes ». Spécialiste de ces invertébrés marins, il était également attaché honoraire au Museum National d’Histoire Naturelle.


Dans la même rubrique

CARRE, François
le 7 juin 2024
par R.D.
CARRE, Emile
le 7 juin 2024
par R.D.
CASTANEDA MATEO, Gregorio
le 12 avril 2024
par R.D.
CASIN TOIMIL, Pedro
le 12 avril 2024
par R.D.
CASAFONT BADIA, Armengol
le 12 avril 2024
par R.D.