Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site

Y’en a pas un sur cent… et pourtant des milliers d’hommes et de femmes de par le monde, souvent persécutés, embastillés, goulagisés et parfois au prix de leurs vies, ont poursuivi leur chevauchée anonyme à la recherche d’un impossible rêve : un monde sans dieux ni maîtres.

BERNABEU LOPEZ, Gerard

Né à Alicante le 27 janvier 1937 — mort le 16 mai 2022 — CNT — Oran & Alger (Algérie) — Paris — Perpignan (Pyrénées-Orientales)
Article mis en ligne le 25 octobre 2022
dernière modification le 12 juillet 2024

par R.D.
Gerard Bernabeu Lopez

Fils du compagnon Gerardo Bernabeu Villaplana (voir ce nom) et d’Elisa Lopez, Gérard Bernabeu Lopez, à la fin de la guerre civile, avait été évacué avec ses parents sur le Rowning, l’un des derniers bateaux à quitter le port d’Alicante le 12 mars 1939 à detination de l’Afrique du nord. Dirigé sur le port de Tenes, il était enfermé au Centre Carnot avec sa mère et ses sœurs, tandis que son père et son oncle Liberto étaient transférés dans une caserne près d’Orléansville avant d’être internés en octobre 1939 au camp Morand à Boghari.
Ce n’est qu’en 1948, à lâge de 11 ans que Gérard pourrra revoir son père et en 1949 que la famille pourra enfin se réunir à Oran où Gérard fit sa scolarité. En janvier 1957 Gérard optait pour la nationalité française ce qui lui valut 24 mois de service militaire. En 1959 il se marie avec Monique Devesa, d’une famille de paysans andalous du coté maternel et marins pêcheurs d’Alicante du coté paternel, vivant en Algèrie depuis trois générations. Ils auront une première fille, Sabine, née à Alger. En 1964 ils quitteront l’Algèrie pour la France, d’abord à Paris où naîtra Elisa, puis à partir de 1965 à Perpignan.où naîtra un troisième enfant, Gil.

Militant de la CNT française et espagnole, Gérard était également membre actif de l’association Fils et filles de Républicains espagnols et enfants de l’exil (FFREEE) et avec sa compagne du Centre Centre culturel catalan, de Coup de soleil et des Amis de Cinémaginaire. Outre sa participation permanente à toutes les manifestations, il fut également le maître d’œuvre de la fête annuelle de la CNT de Perpignan.
Du 20 au 23 octobre 2019, il avait participé et témoigné à Alger et Oran au colloque Memoria del exilio español en Argelia.

Gérard Bernabeu Lopez est décédé à Perpignan le 16 mai 2022.

Œuvre : Actes du congrès d’Oran et d’Alger Memoria del exilio espanol en Argelia du 20 au 23 octobre 2019 (témoignage de Gérard BERNABEU).


Dans la même rubrique

BERNARDI, Marcello

le 19 juin 2024
par R.D.

BETTO, Mario « SPARTACO »

le 21 février 2024
par R.D.

BERGER, Pierre

le 2 février 2024
par R.D.

BERTRAM, Franz

le 28 janvier 2024
par R.D.

BERROCAL MARTIN, Juliana

le 10 janvier 2024
par R.D.