Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
ROYO, Macario
Né à Mas de las Matas (Teruel) en 1897 - MLE – CNT – Teruel (Aragon) – Barcelone (Catalogne) – Lyonn (Rhône)
Article mis en ligne le 7 juillet 2023
dernière modification le 27 octobre 2023

par R.D.

Sans doute pour échapper au service militaire, Macario Royo était passé en France en 1916. Établi à Lyon il allait y renforcer ses idéaux libertaires à la lecture de Bakounine et de Malatesta, entre autres.
Revenu en Espagne en 1920, il militait d’abord à Barcelone, où il fréquentait notamment Bruno Llado, puis à Mas de las Matas (Teruel) où il y développait un groupe libertaire au sein du Centre républicain local.
Pendant la dictature de Primo de Rivera, il fut emprisonné à Barcelone en 1925 et fut le signataire avec d’autres d’une lettre pour la formation d’une fédération anarchiste. A cette même époque il collaborait à El Productor (Blanes, 1925-1926).

Avec la fondation de la République en 1931, il fondait la CNT à Mas de Las Matas et participait à la création d’une école rationaliste et d’un ateneo. Parallèlement il se révélât comme un orateur de talent.
Après avoir participé à l’insurrection communiste libertaire de décembre 1933, où à Mas de las Matas, les insurgés s’étaient emparé de la caserne de la Guardia Civil, il s’était réfugié à Barcelone…

En 1936 il dut le délégué d’Aragon au comité national de la CNT et, lors du coup d’État franquiste de juillet 1936, fut l’un des signataires au plenum de Badajoz de la motion de création du Conseil d’Aragon. Le 26 novembre 1936 il fut également l’un des signataires du pacte d’unité UGT-CNT. En septembre 1937 avec Galo Diez et Amil, il fut chargé par l’organisation d’enquêter sur les agissements des troupes du communiste Lister contre les collectivités aragonaises.

Il s’était ensuite exilé en France où il avait continué de militer à la CNT. Après la scission de mai 1945 il adhéra à la CNT de tendance dite collaborationniste.

En 1989 Macario Royo vivait à Barcelone.

Œuvre. -Como implantamos el comunismo libertario en Mas de Las Matas (Barcelone, 1934).


Dans la même rubrique

ROY, Jean
le 20 août 2023
par R.D.
ROUSSEL, Léon, Émile, Victor
le 6 août 2023
par R.D. ,
Dominique Petit
ROZIER (ou ROZIERE ?), Jeanne [ancienne épouse POMATI]
le 7 juillet 2023
par R.D.
ROUX, Denis
le 7 juillet 2023
par R.D.
ROUSSIN
le 7 juillet 2023
par R.D.