Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
SEBBAH, Gérard
Né au début des années 1950 - Opérateur téléphonique - ORA - OCL2 - CFDT - Paris
Article mis en ligne le 5 août 2023
dernière modification le 7 septembre 2023

par R.D.

Opérateur téléphonique au centre Archive-Turbigo, Gérard Sebbah avait été intégré en 1970 au groupe de l’Organisation Révolutionnaire Anarchiste (ORA) de Paris XIII où il participa par la suite au groupe de quartier éditant Le Canard Du XIII et animant entre autres un terrain d’aventures dans cet arrondissement.

Militant de la CFDT où il exerçait des responsabilités, il a été l’un des fondateurs du regroupement de postiers communistes libertaires et de leur organe Le Postier Affranchi. ainsi que des fascicules thématiques Documents Le postier affranchi (Paris, 1975, L’inflation –seul paru ? – La Hiérarchie, L’auxiliariat, Les foyers…)

En désaccord avec la ligne de la CFDT, il quitta le syndicat et anima le Groupe Communiste Libertaire (GCL) et son bulletin L’interdit (Paris, 8numéros d’avril 1976 à décembre 1977) puis la Commission des Travailleurs d’Inter Archives et son bulletin L’aller R’tour (Paris, une cinquantaine de numéros entre mai 1975 et juin 1981). Ce bulletin hebdomadaire, dont le tirage a varié de 800 à 1500 exemplaires et qui avait été précédé par un numéro unique d’une feuille recto-verso intitulée Groupe des travailleurs libertaires d’Inter-Archives (1973) puis par des tracts signés Le Postier affranchi, distribués au cours de l’année 1974, était illustré de nombreux dessins et bandes dessinées et publia au moins deux numéros spéciaux, l’un consacré aux « titularisations » (1975) et l’autre un « Spécial bilan de pratique » (octobre 1976, 12 p.)

De janvier 1976 à mai 1979 Gérard Sebbah a été le directeur du journal Front Libertaire organe de l’ORA puis de l’Organisation Communiste Libertaire (OCL) où il avait remplacé Claude Beaugrand. Il a été poursuivi à ce titre en 1978 pour « apologie de meurtre » suite à la publication dans ce journal d’un communiqué des Noyaux Armés Pour l’Autonomie Prolétarienne (NAPAP).

En juillet 1978 il avait été l’un des représentants de l’OCL à l’émission Tribune libre dédiée à Front Libertaire et diffusée sur France 3.

Responsable du Postier Affranchi de 1974 à 1976 il s’opposa à la tendance animée surtout par deux postiers – Thierry Renard et Patrice Spadoni - qui sera exclue de l’ORA en 1976 et donnera naissance à de l’Union des Travailleurs Communistes Libertaires (UTCL) et reprit la publication du Postier affranchi (1976-1979).

En 1976 il était également directeur de la revue théorique de l’OCL (ex ORA) Pour l’autonomie ouvrière, l’abolition du salariat (Paris, 2 numéros, janvier 1976-printemps 1977) » et était alors membre de la Fédération de Paris Est de cette organisation.

Gérard Sebbah qui a participé à la plupart des rencontres nationales et plenums de l’ORA, puis de l’OCL, était très sensible aux problèmes de société : il a été l’un des animateurs des groupes de militants remettant en cause la phallocratie (auteur du rapport « Du coté des mecs, numéro unique, mai juin 1977) et liait étroitement vie politique et vie quotidienne.

Membre du Comité national de l’OCL, il fut le responsable du bulletin interne « Cehene » (Paris, 40 numéros d’octobre 1977 au 26 octobre 1978) compte rendu d’activités de l’OCL qui fut ensuite publiée à Reims (novembre 1978-avril 1979) avant de fusionner avec un « Bulletin Interrégional (1979-1984).

Au sein de l’OCL il a été responsable des liaisons inter-entreprises et a favorisé l’émergence des courants pour l’autonomie ouvrière tout en s’opposant à la violence gratuite des « autonomes » parisiens. Il a sans doute cessé de militer à cette époque. En 1984 il participa à plusieurs émissions de Radio Libertaire sur les problèmes de société.

Gérard Sebbah fut également le gérant responsable de plusieurs périodiques édités par l’OCL dont : Inter-Secteurs (Paris, 12 numéros de septembre au 18 décembre 1976) bulletin de liaison des divers secteurs de l’OCL (usines, quartiers, écoles, femmes, etc) ; OCL-Entreprise Paris, un numéro, juin 1977) bulletin de liaison du secteur fonction pubique ; Denain, Longwy nous montrent le chemin (un numéro unique fin mars 1979) rendant compte de la marche des sidérurgistes sur Paris le 23 mars 1979 et des affrontements qui s’en étaient suivis.

Outre les titres cités ci-dessus, il avait également collaboré à Liaisons dangereuses (Paris, 1980-1981)


Dans la même rubrique

SECCHIARI, Dante
le 30 août 2023
par R.D.
SEMPERE, Pedro
le 30 décembre 2022
par R.D.
SENTINELLE, Baltasar
le 29 décembre 2022
par R.D.
SELIVERSTOV
le 10 janvier 2022
par R.D.
SENAR BURON, Miguel
le 6 mars 2020
par R.D.