Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site

Y’en a pas un sur cent… et pourtant des milliers d’hommes et de femmes de par le monde, souvent persécutés, embastillés, goulagisés et parfois au prix de leurs vies, ont poursuivi leur chevauchée anonyme à la recherche d’un impossible rêve : un monde sans dieux ni maîtres.

DIMIER, Henri “Georges RENAUD”

Né à Paris le 11 février 1889 — Ouvrier typographe — Paris — Nîmes (Gard) — Marseille (Bouches-du-Rhône)
Article mis en ligne le 7 mars 2007
dernière modification le 17 juillet 2024

par R.D., René Bianco

Henri Dimier avait commencé à militer à Paris, puis à Nîmes (Gard) avant de se fixer en 1912 sous le nom de Georges Renaud à Marseille où il logeait 9 rue Molière. Il travaillait comme typographe à l’imprimerie ouvrière de la rue Sainte et fréquentait les réunions du groupe de propagande anarchiste qui se réunissait au Bar du Quinconce.


Dans la même rubrique

DISEUR, Marie, Amélie [veuve DROMZEE]

le 5 mai 2024
par R.D. ,
Dominique Petit

DIAZ HERNANDEZ, Felipe

le 3 mai 2024
par R.D.

DISCOURS, Emile

le 1er avril 2024
par R.D.

DIDELOT, Charles

le 31 mars 2024
par R.D.

DHELCOURT

le 16 février 2024
par R.D.