Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
RICKEN, Jean-François “FRANTZ”
Né à Cleves (Allemagne) le 11 décembre 1858 - Allemagne – France – Londres
Article mis en ligne le 25 octobre 2011
dernière modification le 7 septembre 2023

par R.D.

En juillet 1885 Jean François Ricken avait été l’objet d’un arrêté d’expulsion de Belgique lors de l’affaire liée au journal Ni Dieu Ni maître (voir Montant).

Venant de Paris, Jean François Ricken avait été signalé le 1er mai 1892 lors de son passage à la frontière en direction de Bruxelles ou d’Anvers.

Expulsé de France par arrêté du 13 juillet 1894, Jean François Ricken dit Frantz s’était réfugié à Londres où il résidait 26 Warren street. Il était déjà à Londres tout début 1894, avait été en contact avec Théodule Meunier et en avril avait été libéré de prison. Signalé comme « d’une taille exceptionnelle » et doté « d’une barbe en fer à cheval », son nom figurait alors sur une liste d’anarchistes établie par la police des chemins de fer en vue de la « surveillance aux frontières ». Selon la police il parlait couramment le français, l’allemand, l’anglais et le hollandais.


Dans la même rubrique

RIGOLET, Alexandre
le 27 octobre 2023
par R.D.
RIERA, Isidoro
le 27 octobre 2023
par R.D.
RICO GARCIA, Felix
le 27 octobre 2023
par R.D.
RICHARD, Beatrix
le 27 octobre 2023
par R.D.
RICH, Auguste
le 27 octobre 2023
par R.D.