Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site

Y’en a pas un sur cent… et pourtant des milliers d’hommes et de femmes de par le monde, souvent persécutés, embastillés, goulagisés et parfois au prix de leurs vies, ont poursuivi leur chevauchée anonyme à la recherche d’un impossible rêve : un monde sans dieux ni maîtres.

COLLE

Ouvrier du bâtiment — FAP — CGT — CGTSR (SUB) — Toulon (?)
Article mis en ligne le 7 juin 2018
dernière modification le 20 juillet 2024

par R.D.

Adhérent à la CGT depuis 1917, Collé adhéra par la suite au syndicat unique du bâtiment CGTSR. En 1936 il était semble-t-il à Toulon et était partisan de réintégrer la CGT réunifiée.

Le 13 septembre 1936, il présida le congrès tenu à Toulon par la Fédération anarchiste provençale auquel participèrent une dizaine de groupes (La Ciotat, l’Athénée libertaire, Toulon, Nice, le groupe Sacco et Vanzetti, le groupe Action libertaire, La Seyne, le groupe L’Aurore, la Fédération italienne de Marseille) et des individualités de Sarrary, Solliés, Collobrière, Marseille, Six-Fours-la-Plage. Divers rapports y furent présentés et discutés notamment par les compagnons Collé, Diné (sur le syndicalisme), Roussel, Pascal, Girelli, Casanova, Bregliano (sur la presse), Martial Desmouilins (sur le fédéralisme), Pascal, Gleize (sur la position face à la guerre). A la fin du congrès avait été adopté un ordre du jour de soutien aux compagnons espagnols et exigeant « la fin du blocus ignoble que fait le gouvernement du Front populaire aux antifascistes espagnols » et demandant la libre circulation en France des journaux révolutionnaires espagnols.


Dans la même rubrique

COLL MULET, José

le 17 juillet 2024
par R.D.

COLLADO, Agapito

le 17 juillet 2024
par R.D.

COLLARDO, Santiago, Eusebio, Abdon « JACQUES »

le 17 juillet 2024
par R.D. ,
Thierry Bertrand

COLLICANTONI, Enrico

le 17 juillet 2024
par R.D.

COLVILLE

le 20 mai 2024
par R.D.