Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
CLOITRE CHABERT, Eugène, Joseph
Né le 22 décembre 1864 à La Tronche (Isère) - Garçon coiffeur – Grenoble (Isère)
Article mis en ligne le 12 novembre 2018
dernière modification le 7 septembre 2023

par R.D.

Eugène Cloitre avait été fiché comme anarchiste au début des années 1890. Le 4 mai 1891, il avait été condamné à 5 jours d’emprisonnement pour « excitation à attroupement » lors de la manifestation du 1er mai.

Le 14 février 1897, avec plusieurs autres compagnons, il avait assisté à une conférence du parti ouvrier où à l’orateur le député Chauvin, il avait présenté un vieux fusil dont les chiens avaient été enlevés en lui disant : « Citoyen Chauvin, comme vous avez dit à la Maison du peuple à Paris, qu’une fois la révolution faite, le premier devoir des collectivistes serait de fusiller les anarchistes, les compagnons grenoblois se sont cotisés pour vous offrir un fusil d’honneur ». Chauvin ayant posé l’arme derrière une colonne se trouvant près de lui, un autre compagnon, Cadaux [s’agit il de François Cadeaux ? ou du cordonnier Cadot], l‘avait saisi et l’avait remis brusquement dans les mains de Chauvin en lui criant : « Mais prends le donc fainéant, lâche et vendu ! ». L’arme fut alors saisie par le commissaire présent dans la salle tandis que Cloitre et Cadaux prenaient la parole pour exposer les différences entre socialisme libertaire et socialisme autoritaire et que Chauvin en fin de séance affirmait que ses propos avaient été mal interprétés.


Dans la même rubrique

CLOUARD, Paul, Jules
le 10 mai 2024
par R.D. ,
Dominique Petit
CLIMENT CAMI, Juan
le 10 mai 2024
par R.D.
CLAUSELL, josé « CATERRE »
le 19 avril 2024
par R.D.
CLOQUIE, Oscar
le 31 décembre 2023
par R.D.
CNOCKAERT, Bernard
le 1er septembre 2023
par R.D.