Dictionnaire international des militants anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
Tué le 23 octobre 1922
CLARAMONTE GOMEZ, José
mécanicien - MLE – Séville (Andalousie) – Castellon (Levant) – Barcelone (Catalogne)
Article mis en ligne le 10 avril 2008
dernière modification le 26 octobre 2023

par R.D.

José Claramonte Gomez était membre d’un groupe d’action anarchiste. En mars 1919, il avait été jugé à Séville avec entre autres Manuel Talens, Sanmartin, Roque Garcia et Manuel Viejo, accusé d’un attentat à la bombe lors d’une procession, pour protester contre la fermeture de la Maison du peuple. Il aurait été ensuite l’auteur de l’attentat qui couta la vie au policier et agent provocateur Pellejero et aurait été emprisonné à Séville. Il se retirait ensuite du militantisme et allait chez sa mère à Castellon de la Plana où il ouvrait un atelier de mécanique.

A l’automne 1922 il était contacté par l’agent provocateur Inocencio Facet (ou Feced) pour participer à un attentat contre le gouverneur militaire de Barcelone Severiano Martinez Anido responsable de dizaines d’assassinats de militants syndicalistes. José Claramonte était chargé avec José Blanco et José Alcodori de préparer l’attentat et aurait fourni la moto qui devait servir à cet attentat entièrement monté par Martinez Anido lui-même. Le 23 octobre 1922, jour de l’attentat, la police attendait les « conspirateurs ». José Claramonte blessé parvenait à s’enfuir vers le port où il était abattu par la police.


Dans la même rubrique

CLOUARD, Paul, Jules
le 10 mai 2024
par R.D. ,
Dominique Petit
CLIMENT CAMI, Juan
le 10 mai 2024
par R.D.
CLAUSELL, josé « CATERRE »
le 19 avril 2024
par R.D.
CLOQUIE, Oscar
le 31 décembre 2023
par R.D.
CNOCKAERT, Bernard
le 1er septembre 2023
par R.D.